Equinoxe

Là mugissait la mer aux lèvres écumantes
dès les premières dunes au-delà des jardins
franchis comme on traverse une rue dépeuplée

D’étranges animaux silencieux et placides
le voyant s’approcher vers lui tournaient les yeux
et silencieux comme eux il entrait sans mot dire

(suite…)

Piliers

Les piliers de bar ont remplacés ici
les colonnes des temples où résidaient les dieux
en caduques statues qu’autrefois on priait

on se croit bien plus libres
on se croit bien plus libres
on croît en mal-mesure

(suite…)

Paroles

Moi j’espérais qu’une chanson
pourrait tiédir fondre la glace
briser enfin le tourne-en-rond
alléger un peu nos carcasses

J’espérais bien qu’un vent nouveau
Parti d’un lieu loin des enfers
Éveillerait ce que l’on vaut
m’aiderait à tout foutre en l’air

Mais cette charrue qu’on tire
vissée rouillée à nos épaules

(suite…)

Pas tout à fait l’été

Hautes herbes aux épis de verdure
Lilas très languissant d’oublier ses pétales
où s’est niché la rouille

Les tulipes ont passé
A leurs tiges dressées
le renflement d’un sac où les graines à mûrir
se balancent aux vents mollissant d’un mai doux

(suite…)