Pas tout à fait l’été

Hautes herbes aux épis de verdure
Lilas très languissant d’oublier ses pétales
où s’est niché la rouille

Les tulipes ont passé
A leurs tiges dressées
le renflement d’un sac où les graines à mûrir
se balancent aux vents mollissant d’un mai doux

Il flotte comme une attente á quelque chose d’adulte
L’iris est à l’affût d’un rayon d’un soleil
moins caressant ses fleurs que celui du printemps

On attend au jardin la chaleur enlaçante
d’un astre plus mature

Car voyez-vous, á cet instant encore
ce n’est
pas tout à fait l’été

 

Mai 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s